Vignobles Garcin - Historique
   
Accueil
Autres châteaux :
 
    
 

HISTORIQUE


Au XVème siècle, le seigneur de la Louvière et le seigneur d’Olivier procédèrent à des remembrements de terres. Ainsi naquit « La maison Noble de Pontey », aujourd’hui CHATEAU HAUT-BERGEY.

En 1700, Messire Jean-François de Cresse, conseiller au parlement de Bordeaux en fait sa demeure. En 1772, le domaine compte 100 hectares de vignes. Un siècle plus tard, le vignoble est abandonné et le château reconstruit en 1850 devient une propriété d’agrément. Il faut attendre la seconde moitié de notre siècle, 1957 précisément, pour que peu à peu le domaine retrouve son passé viticole. En mars 1991, Sylviane Garcin Cathiard acquiert le CHATEAU HAUT-BERGEY.

Petite fille de négociant en vin et femme d’affaires, son approche est celle de l’amateur qui sait apprécier les grands vins. C’est sur un coup de coeur pour le terroir prometteur et le charme du CHATEAU HAUT-BERGEY qu’elle entreprend un vaste projet de réhabilitation de l’exploitation, dans le respect des traditions.

UN TERROIR NATURELLEMENT EXCEPTIONNEL

Les 28.5 hectares de terre sont situés en plein coeur du village de LÉOGNAN, haut lieu des Graves.

Il y a quelques dizaines de milliers d’années, les nombreuses crues de la Garonne ont déposé une grande variété de graviers, cailloux et galets constituant la complexité des sols. Au printemps, la terre se réchauffe doucement et lors des nuits d’été et surtout de septembre, ces petits cailloux restituent aux raisins la chaleur qu’ils ont emmagasinée le jour.

À HAUT-BERGEY, ces croupes de graves bénéficient d’une excellente exposition sud, sud-ouest avec de faibles pentes assurant un drainage naturel. Le sous-sol composé d’argile, de calcaire et par endroits de remontées de crasse de fer participe à la spécificité et à la personnalité du vin du CHATEAU HAUT-BERGEY.

L’appellation PESSAC LEOGNAN réunit d’une manière exceptionnelle, sur un même terroir, à la fois des Grands rouges et des Grands blancs.

Ainsi le vignoble du CHATEAU HAUT-BERGEY s’étend sur 26,5 hectares de cépages rouges et sur 2 hectares de cépages blancs.

Tout est mis en oeuvre pour respecter le raisin : la vendange rouge est manuelle, le tri méticuleux à la vigne et au chai. Les grappes sont acheminées en caissettes jusqu’à la table de tri évitant l’entassement et l’oxydation du raisin. La vinification s’appuie sur des méthodes traditionnelles : chaque parcelle est vinifiée séparément dans de petites cuves thermorégulées. L’élevage est réalisé en barriques de chêne merrain français pendant 16 à 18 mois selon le millésime.

Le raisin blanc est vendangé manuellement en petites caissettes, par tris successifs. La sélection des grappes se fait à la vigne et au chai. La vinification est traditionnelle, la fermentation alcoolique se déroule en barriques neuves. L’élevage du vin blanc se poursuit sur lies avec une fréquence de bâtonnage qui varie en fonction de son évolution. Le vin blanc passe 10 à 12 mois dans des barriques de Chêne merrain de l’Allier.

Téléchargement Contactez-nous !
 
© Vignobles Garcin 2006 - Réalisation : ACSAI - Mentions légales